La cérémonie du 11 novembre racontée par les élèves de l’atelier poésie

, par  A. PERY , popularité : 13%

Amine CHEBOUTI

« Après m’être rendu au collège, nous avons trouvé notre place sous la tente installée pour accueillir le chœur Sotto Voce qui chantait la Marseillaise et le chant du héros 14/18 lors de la Cérémonie. Avant qu’elle ne commence, nous avons dû faire des essais de son et pour cela répéter au micro la lecture du poème d’Apollinaire (ci-joint). Je n’avais jamais eu d’expérience de ce genre et le fait de passer en premier pour l’ouverture du poème m’a beaucoup angoissé. Je sentais mon anxiété augmenter au fur et à mesure que je voyais le public se rassembler et les militaires arriver.

Le temps parut très long avant que je n’aperçoive ma famille apparaître, et cela me rassura car je me débattais avec une douleur de dos causée par une tenue trop droite et le stress que les plaisanteries et les bavardages anodins ne permettaient pas de faire disparaître.

Puis je vis apparaître les officiels et M. LAMOINE, ordonnateur de la cérémonie, prit la parole pour introduire notre député-maire, M. CATHALA, que je suppliais intérieurement de ne jamais finir son discours pour retarder notre participation au plus tard possible !

Ensuite, tout passa très vite : j’emboitai le pas à Enzo, la rose à la main, que je devais déposer derrière le monument au mort, me concentrant sur les ombres des soldats pour oublier que le public me regardait. Passer derrière le monument fut d’un grand soulagement. Mais je sentis mon cœur s’affoler lorsque je fus devant le micro. Je n’osais pas réciter… Mais je finis par dire le titre en m’efforçant de ne pas me tromper en récitant.

Le poème terminé, la minute de silence passée et les chants célébrés par le chœur Sotto Voce, je me mis à murmurer la Marseillaise afin que ma grosse (et pas très jolie) voix ne s’entende pas au milieu de ces cordes vocales divines.
Je n’avais plus qu’à accompagner M. LELEU, le préfet, déposer une gerbe sur le monument. Et la pression disparue, il ne me resta plus qu’à rentrer chez moi ! »

Sylvie ZHAN

« Après avoir vu la montée des couleurs par Messieurs GASQUERE et MARALDO, les porteurs de flamme ont salué les officiels et nous ont menés poser une rose derrière le monument puis ils ont embrasé la vasque, pendant que j’ai lu le poème d’Apollinaire avec mes camarades. Et au moment du dépôt des gerbes, j’ai accompagné M. CATHALA, M. le député maire, et sans faire exprès, je l’ai renversée. J’ai ressenti un affolement et un peu de honte, tout en me sentant coupable de cette bévue. J’ai ainsi retenu que ce genre de cérémonie était très sérieux et solennel. »

Evelyne ZHENG

« Au début j’ai vu les personnalités officielles, la chorale Sotto Voce et le public venir progressivement devant le monument aux morts, lieu de la commémoration. On était vraiment très nombreux.

Alors que nous étions placés sous la tente aux côtés du chœur, nous avons assisté au lever du drapeau français. C’était spectaculaire !

Peu après nous avons déposé une rose en l’honneur des soldats morts au combat et nous avons réalisé une lecture chorale avec les élèves de l’atelier poésie du poème Ombre de Guillaume APOLLINAIRE pour en quelque sorte… les ramener à la vie car ce poème est vraiment magique.

Puis nous avons ensuite déposé les gerbes avec les personnalités officielles, même s’il y a eu des petits problèmes de la part de certains camarades, mais ce n’est pas pour autant que la cérémonie s’est mal passée !

Pendant la cérémonie, j’ai ressenti quelque chose d’étrange, je ne sais pas trop comment dire, car c’est la première fois que je faisais cela. Mais c’était un sentiment positif car j’étais vraiment ravie d’être à cette commémoration parmi mes camarades.

Je me suis aussi rendu compte que pour préparer une telle cérémonie, ce n’était vraiment pas facile : il fallait être très bien organisée et ça demandait pas mal de travail. Mais malgré tout, nous sommes tous très fiers du déroulement de cette cérémonie ! »

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Sites favoris Tous les sites

4 sites référencés dans ce secteur